Soutenez un peuple qui s’est révolté contre la dictature!

zurück zur Übersicht

Devenir actif

A chacune de nos mères et grand-mères ses astuces et secrets de bien-être réservés et exclusifs, mais quand vous leur demandez : qu’est ce qui est mieux pour adoucir les algies de l’accouchement ?

Vous aurez une même et unique réponse : les dattes.

Notre Mère, notre Tunisie, a eu son accouchement, juste après la saison de la récolte des dattes. On dirait que se sont ces dattes-là ! Ce don de dieu, qui lui ont permis de résister à toutes ces douleurs de parturition, tout comme pour la Sainte Marie qui s’attachait à un tronc de palmier en répondant à l’appel de Jésus Christ : « Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres.»

Notre Mère a accouché pour donner un enfant qui s’appelle « liberté ». Nous remercions Dieu que son accouchement n’était pas aussi dur, tel est pourtant le cas pour d’autres mères dans le monde arabe qui n’arrivent toujours pas à mettre fin à ces douleurs. Cet enfant innocent qui vient de voir la lumière du jour a maintenant besoin qu’on lui prête toute l’attention et qu’on l’élève, parce qu’on voit dans ses yeux notre futur.

Le sud ouest de la Tunisie est une région dont le palmier dattier représente la principale source de revenu pour les agriculteurs. Ces braves travailleurs supportent les dures conditions climatiques et surtout la chaleur qui peut atteindre 50 °C à l’ombre l’été. L’énorme effort et l’entretien perpétuel des palmiers dattiers durant des mois de travail laborieux, à Kebili, Barghouthia, Derjine et Hazoua, est la semence d’un produit d’élite : les dattes Deglet Nour. Ces dattes qui répondent aux exigences de l’exportateur et qui lui, à son tour, répond au besoin de la clientèle.

Le climat de liberté et d’ouverture de perspectives après la révolution a inspiré et donné aux exportateurs de Kebili une poussée pour améliorer de plus en plus la qualité des produits, immédiatement et à long terme, en suivant un projet en collaboration avec le centre technique de dattes, l’administration de l’agriculture et le groupement interprofessionnel des fruits.

Ce pas n’est surement pas suffisant sans l’encouragement et la coopération de nos amis et confrères en Europe, ceux-là mêmes qui demandent nos dattes, produits selon des critères équitables, biologiques ou naturels.

En demandant les dattes tunisiennes, vous participez à soutenir un peuple qui s’est révolté et qui a choisi de mettre fin à la dictature, de vivre son humanité, et de construire son avenir par le sang de ces martyrs et ces héros qui sont encore là pour dresser à nouveau la majestueuse Tunisie. Ainsi, avec l’appui inestimable de ces amis qui défendent les droits de l’homme en Suisse, en Allemagne, en Angleterre et en Amérique.

Ce petit pays, mais si grand dans son exemplarité, se reconstituera grâce au bon Dieu et grâce au soutien de ses amis qui n’achèteront pas seulement nos dattes et nos produits, mais qui nous rendront aussi visite. Venez visiter la région pendant la saison des récoltes, venez partager des moments de joie avec les agriculteurs et leurs familles dans les champs, venez voir comment les petits villages de Kebili se transforment en des nids d’abeilles.

On serait ravi par vos visites, vous êtes et vous serez toujours les bienvenus.

Enfin, on n’oubliera jamais de vous remercier du plus profond de nos cœurs pour l’amour et la fraternité que vous nous avez témoigné durant les jours difficiles de la révolution.

Avec nos sentiments les plus distingués

Taieb Foudhaili