Notre superpouvoir: la perséverance

Retour au sommaire

Aperçus Sociétés

Depuis 2020, nous disposons de notre propre chaîne d'approvisionnement en ananas frais Sugar Loaf. Maintenant, nous passons à l'étape suivante et les expédions par bateau. Mais il va falloir s’entraîner encore un peu.

L'histoire de la chaîne d'approvisionnement de l'ananas

"L’ananas Sugar Loaf ne peut pas être transporté par bateau, seulement par avion", nous informait notre partenaire au Ghana en 2015. Entre-temps, c’est un fait avéré : on peut les transporter par bateau. Certes, les premiers ananas Sugar Loaf acheminés par bateau n'étaient pas parfaits et beaucoup de courageuses testeuses et testeurs étaient loin d'être enthousiastes. Mais la majorité repasserait commande.

Pour comprendre exactement en quoi consistait ce test, il faut remonter à 2014. Nous voulions inclure l'ananas frais à notre offre. Plus facile à dire qu'à faire. Les premiers ananas qui nous sont parvenus n'avaient pas bon goût – ni pour nous, ni pour vous, en plus d’avoir une durée de conservation très courte. Mission ratée ? Non. Pour s'améliorer, il faut faire preuve de persévérance.

Nous avons cherché une alternative, trouvé le partenaire susmentionné au Ghana et la variété Sugar Loaf. Avec sa peau verte, sa chair blanche et tendre ainsi que son goût juteux et sucré, elle nous a immédiatement convaincus. Le transport par avion ? Ce n’est pas vraiment gebana. Cependant, après que notre première importation se soit si mal passée, nous avons préféré faire confiance à la parole du fournisseur expérimenté.

Nous justifions le transport aérien par la qualité exceptionnelle de la variété, la valeur ajoutée pour les familles d'agricultrices et agriculteurs locaux et notre propre engagement à compenser cinq fois le CO2 émis. Nous vous avons également demandé votre avis. Ainsi, plus de la moitié d’entre vous jugeaient le transport aérien acceptable, pourvu que gebana compense les émissions de CO2 et communique ouvertement à ce sujet. Cela nous a suffit – dans un premier temps.

L'objectif initial: avoir sa propre chaîne d'approvisionnement

Dès le départ, nous considérions la coopération avec le partenaire au Ghana comme une solution temporaire. Histoire d'en savoir plus sur le produit et les pièges liés à la chaîne d'approvisionnement. Nous voulions obtenir une réponse à la question "Comment faites-vous ?". Pendant tout ce temps, le lieu de production que nous avions en tête était clairement défini : le Togo. Les ananas y poussent aussi bien qu'au Ghana, et l'équipe de gebana Togo rêvait d’exporter des fruits frais en Europe.

Début 2019, nous avons donc essayé. Cela a fonctionné et depuis lors, nous nous approvisionnons en ananas frais auprès de gebana Togo. Ce succès nous a motivé : nous sommes passés à l'étape supérieure cette année et, contre tout avis, avons chargé les ananas Sugar Loaf dans des containers pour bateau. Le reste, comme on dit, appartient à l'histoire. Mais nous devons encore nous entraîner un peu. Heureusement, nous avons l’habitude d’essayer, et essayer encore.

Les prochains ananas acheminés par bateau arriveront en novembre. Vous pouvez les précommander dès maintenant.


En savoir plus sur les ananas

Dans notre article de blog "Les ananas volants et leur CO2", vous pouvez lire comment nous compensons les émissions carbones dues au transport aérien et les difficultés que nous rencontrons pour y parvenir.

En savoir plus sur le transport par bateau

Dans notre article de blog "Les navires sous la loupe", vous en apprendrez plus sur la comparaison entre le transport maritime et le transport aérien, ainsi que les aspects essentiels de la discussion sur l'analyse du cycle de vie.