echteOrangenI_ikone

#VraiesOranges chez gebana

Depuis 2020, nous livrons à nos clientes et clients de vraies oranges en provenance de Grèce. Découvrez sur cette page ce que nous entendons par "vraies oranges", en quoi celles-ci diffèrent des oranges classiques et ce que cela signifie pour les familles productrices.

De vraies oranges, c’est quoi ?

Grandes, petites, cicatrisées, déformées, parfaites, grêlées, oranges ou même parfois vertes, les vraies oranges ont de multiples facettes.

Des oranges vertes ? Tout à fait ! En effet, la couleur orange n’est pas du tout un signe de maturité du fruit. Seuls sa teneur en jus et son goût sont importants. Les oranges ne prennent leur couleur éponyme que lorsqu’elles sont exposées à des températures au-dessous de 12 °C. C’est la raison pour laquelle les oranges ne sont jamais de couleur orange dans les pays proches de l’équateur.

En bref, les vraies oranges sont à l’image de la nature : diverses et variées. Comme si nous allions nous-mêmes cueillir le fruit sur l’arbre.

Pourquoi n’y a-t-il pas de vraies oranges au supermarché ?

L’industrie agroalimentaire est aujourd’hui tellement obsédée par l’efficacité que les oranges sont aux supermarchés ce que les vis sont aux grandes surfaces de bricolage. Toutes identiques, interchangeables à merci et telles que les consommateurs et consommatrices les veulent supposément. Pour garantir le fonctionnement du système, l’industrie s’est assuré le soutien de l’UE il y a de nombreuses années déjà.

Par exemple avec la réglementation (EC) n° 1799/2001. Cette réglementation précise à quoi doivent ressembler les oranges vendues à la clientèle finale. Elles doivent être orange, intactes, sans talures ni cicatrices importantes et présenter un diamètre d’au moins 53 millimètres.

Dans notre vidéo consacrée à ces oranges normales nous vous montrons tout ce que les exportateurs doivent faire subir aux fruits pour qu’ils satisfassent à la norme.

Qu’est-ce que cela signifie pour les familles d’agriculteurs et d’agricultrices ?

Dans le passé, les familles productrices avec lesquelles nous travaillons devaient mettre de côté jusqu’à 35 pour cent de leurs récoltes chaque saison car celles-ci ne répondaient pas à la norme.

Les oranges ainsi écartées ne peuvent plus être vendues que sur le marché local ou à l’industrie du jus de fruit. Mais le prix proposé pour les oranges à jus est bien inférieur à celui des oranges de table. Les pertes pour les agricultrices et agriculteurs sont énormes.

C’est pourquoi, en 2019, nous avons décidé de faire quelque chose contre cette absurdité. Une pétition et une campagne pour la libération des oranges illégales devaient nous aider à obtenir une dérogation et nous étions même prêts à enfreindre délibérément ces règles absurdes. Mais il n’aura finalement pas été nécessaire d’aller jusque-là. L’UE nous a en effet signalé la présence, dans ses propres réglementations, d’une exception que nous avons pu interpréter à nos fins.

La formule magique ? Destiné à la transformation. Les fruits officiellement destinés à la transformation ne sont soumis à aucun critère esthétique. Les caisses de transport doivent simplement porter la mention : destiné à la transformation.

Les vraies oranges, c’est mieux que les oranges normales ?

Absolument. Les vraies oranges améliorent très largement le revenu des familles d’agriculteurs et d’agricultrices. Dès la saison 2020/21, les vraies oranges ont permis de réduire les pertes de récoltes de 50 pour cent. Pour la saison 2021/22, nous voulons faire encore mieux.

Pour nous aussi, les vraies oranges sont une chance. Elles nous permettent de profiter enfin de toute la richesse que la nature a à nous offrir. Et l’argument « ce sont les consommateurs et consommatrices qui veulent ça » ? Dès la première année des vraies oranges, les clients et clientes enthousiastes nous ont inondés de photos de leurs livraisons.

Voyez par vous-même.

Où puis-je me procurer de vraies oranges ?

Les vraies oranges sont proposées tous les ans dans notre boutique en ligne. Il y a quatre dates de livraison par saison, trois en hiver et une en été. Hors saison, vous avez la possibilité de placer une réservation et serez informé dès que la commande sera possible.

Les familles d’agriculteurs et d’agricultrices attendent vos commandes.