Pok-pok de Madagascar

Les petits producteurs de la coopérative Tsinjo font preuve de beaucoup de courage dans leur lutte contre la pauvreté. Suivez la construction de leur petite entreprise de séchage et commandez leur première production de physalis !

187

Pok-pok de Madagascar

Les petits producteurs de la coopérative Tsinjo font preuve de beaucoup de courage dans leur lutte contre la pauvreté. Suivez la construction de leur petite entreprise de séchage et commandez leur première production de physalis !

187

Les quelques 400 paysans de la coopérative Tsinjo se sont donné pour but de sécher eux-mêmes une partie de leur production de physalis bio. Appelés Pok-pok, ces fruits pourront ainsi être exportés, apportant une vraie plus-value à la coopérative. Jusqu’à présent, ils ont fait sécher de petites quantités par un autre groupement. Aujourd’hui, ils ont décidé de construire leur propre sècherie. Le but serait que, grâce à votre aide, ces paysans soient pour la première fois en mesure d’exporter eux-mêmes leur physalis.

Que puis-je faire ?

Commandez les premiers physalis séchés par la cooperative Tsinjo!

Les paysans de Madagascar sont prêts pour leur première exportation! Pour que cet envoi puisse se faire, 500 commandes à 500 g, en total 250 kg de physalis, sont nécessaires. La livraison est prévue pour automne 2017. Si les commandes enregistrées devaient être insuffisantes, vous en seriez informé et votre paiement vous serait remboursé.

  • Soutenez les paysans en passant commande de leur produit!

    Déjà promis 233 Il manque encore 267

Impressions de Madagascar

Suzanne, membre de la coopérative, est fière de sa production de « pok-pok » bio.

Suzanne, membre de la coopérative, est fière de sa production de « pok-pok » bio.

Les paysans livrent leur production de physalis à la coopérative.

Les paysans livrent leur production de physalis à la coopérative.

Le physalis est aussi appelé „amour en cage“.

Le physalis est aussi appelé „amour en cage“.

Les villages de la région d’Analamanga sont souvent bâtis à flanc de colline.

Les villages de la région d’Analamanga sont souvent bâtis à flanc de colline.

Pourquoi ont-ils besoin d'un accès au marché?

Les petits producteurs de la région d’Analamanga, sur les Hautes Terres malgaches vivent souvent dans des conditions précaires. En plus de la situation instable de l’Île, tant du point de vue économique que politique, ils doivent régulièrement faire face à des événements climatiques extrêmes, tels des cyclones ou des inondations. Afin de composer au mieux avec ces conditions, les paysans malgaches doivent faire preuve de beaucoup de créativité. La coopérative Tsinjo s’est ainsi montrée pionnière, en se lançant dans la culture du physalis.

Cette plante se trouve à l’état sauvage sur la Grande-Île. Par un jeu de sélections successives et en y associant des techniques agroécologiques précises, les producteurs sont arrivés à améliorer les rendements de manière naturelle. Une partie des récoltes est vendue directement sur les marchés locaux. En séchant l’autre partie, les producteurs peuvent proposer un produit à haute valeur ajoutée qui se conserve durant plusieurs mois. Depuis environ deux ans, la coopérative fait sécher de petites quantités par un autre groupement. Suite au succès de ces produits, ils ont maintenant décidé de se lancer eux-mêmes dans cette activité, afin d’être totalement maîtres de leur production.

Afin que l’investissement de départ puisse être rentabilisé, les quantités de produits séchés vendues doivent en revanche sensiblement augmenter. Il s’agit dès lors de trouver de nouveaux clients, prêts à découvrir ce produit unique et délicieux. Et pour cela, la coopérative Tsinjo compte sur vous !

Votre soutien ouvre de nouvelles perspectives !

En soutenant ce projet, vous vivrez en direct la construction et la mise en place de la sécherie du groupement Tsinjo. Plus encore, vous serez les premiers à goûter leur nouvelle production de physalis séchés.

Merci d’aider à ouvrir de nouvelles perspectives à ces 400 producteurs et à leur famille !

Région d'Analamanga sur les Hautes Terres malgaches

Devenez un soutien !

En tant que  soutien, vous vivrez en direct comment les producteurs élaborent et exportent leur première livraison, et quelle est la suite des opérations.
187